Lors du Salon Equip Auto, le groupe Lacour présentera Seri, une solution avancée d’analyse et de chiffrage des sinistres automobiles mettant en œuvre un scanner.

Les scanners pour automobile, destinés à l’analyse automatique en quelques secondes des chocs de la carrosserie dans leur ensemble, commencent à faire une apparition remarquée dans le secteur de l’après-vente.

Après WeProov et sa ProovStation (partenaire de GT Motive), puis l’entreprise Tchek, c’est au tour du groupe Lacour de se positionner sur ce marché. La société, spécialisée dans le développement de solutions informatiques destinées à la réparation-collision, exposera à l’occasion du prochain Salon Equip Auto sa solution Seri, qui sera commercialisée en fin d’année.

Seri se présente sous la forme d’un tunnel dépliable et mobile. À l’intérieur se déplace un anneau destiné à analyser, selon le procédé de la déflectrométrie, en une minute et en trois dimensions, les impacts sur la carrosserie, vitrage compris. Cette technologie est à même de mesurer et de classifier les impacts (bosses, rayures, longueur, diamètre, profondeur, etc.). Aidée par des algorithmes d’intelligence artificielle (machine learning qui fait que l’équipement devient avec le temps de plus en plus performant), la machine affiche un résultat en 3D, avec une attribution automatique des impacts par élément de carrosserie et de vitrage.

Cette analyse peut ensuite être envoyée dans une base de données constructeurs pour une identification du véhicule et un calcul automatique des devis de réparation (pièces et temps de main-d’œuvre).

Destiné dans un premier temps à traiter seulement les sinistres liés à la grêle, Seri pourrait être, dans un second temps, plus largement utilisé pour l’analyse et le chiffrage de toutes sortes de chocs.

Source et crédit photo : Décision Atelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.